• Une page se tourne

    Ce sont mes derniers écrits dans cette rubrique. 

    Mon Bouchon nous a quitté le 30 septembre à 16h15. Il aura vécu libre, respecté et aimé jusqu'à son dernier souffle. 

    Il s'est endormi paisiblement dans mes bras, après une dernière balade en tête à tête. 

    Cimba aura été le chien le plus exceptionnel qui a partagé ma vie, c'était l'incarnation de la douceur et de la joie de vivre.

    Il aimait tous les animaux, renversait souvent mon café le matin quand il me donnait un coup de tête dans le bras pour que je le caresse (la séance caresses du matin était sacrée et il n'en ratait aucune).

    Il adorait son pote Kinouk et les parties de jeu qu'il aimait tant ne pouvaient plus se faire depuis un peu plus d'un an. Nouk l'avait bien senti et avait parfaitement adapté son comportement vis-à-vis de Cimba. 

    Depuis 4 mois qu'il était en soins, j'ai constaté que ce traitement lui détruisait sa flore intestinale et engendrait des effets secondaires pénibles: il buvait plus de 6 litres d'eau par jour, diarrhées, etc... Soigner d'un côté pour détruire de l'autre, je m'y refuse, c'est comme les chimios. L'empêcher de vivre sa vie pour le ménager, je m'y suis refusée aussi, je souhaitais qu'il fasse ce qu'il voulait quand il le voulait. Avant que je parte en balade pour la dernière fois avec lui, le vétérinaire lui a injecté un produit puissant à base de morphine, afin qu' il ne ressente aucune douleur.....et bien ça n'a eu aucun effet. 

    Le vétérinaire m'a confirmé humblement qu'il ne guérirait pas et qu'il souffrait physiquement, il était atteint au plus haut stade qu'il ait pu voir chez un chien. 

    La décision s'est donc imposée de suite. Je l'aime trop pour le laisser souffrir.

     

    Je souhaite que ceux qui ne l'ont pas connu dans la réalité, gardent un beau souvenir de lui. Quand à ceux qui ont croisé sa route, gardez en mémoire, même ces derniers mois, la joie de vivre qui l'animait. 

     

    Quelques photos inédites qui datent de quelques semaines. 

     

    Là nous jouions à cache-cache, il adorait cela, et moi aussi. 

     

    Une page se tourne

     

    Une page se tourne

     

    Une page se tourne

     

    Ici pendant l'une de ses dernières baignades

     

    Une page se tourne

     

    Une page se tourne

     

    Une page se tourne

     

    Une page se tourne

     

    Une page se tourne

     

     Une rétrospective de sa vie ICI.

    Pour voir le film en grand écran, cliquer sur le logo rectangle à côté de la minuterie.

    ...........................................................

     

    Je vous remercie tous pour vos messages, attentions, et l'empathie dont vous faites preuve. Il est réconfortant pour moi de voir combien Cimba est aimé, de toutes façons on ne pouvait que l'aimer....

    Que ceux qui ont essayé de me joindre par téléphone m'excusent si je n'ai pas répondu, parler de lui de vive voix m'est trop difficile.  

     

    « Demoiselles Ischnure EléganteBuzz l'éclair, le Martin Pêcheur d'Europe »

  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Octobre 2016 à 05:22

    Bonjour Caroline,

    Je ne trouve pas les mots pour te réconforter, mais je suis de tout coeur avec toi.

    2
    Samedi 1er Octobre 2016 à 06:10

    oh cari  je ne sais vraiment quoi te dire

    ça doit être plus que difficile à vivre et crois bien que toutes mes pensées t'accompagnent

    je suis vraiment très triste d'apprendre cette nouvelle

    courage ma belle

     

    3
    Samedi 1er Octobre 2016 à 06:21
    Philippe Bullot

    Bonjour Caroline,

    Cimba a été heureux à tes cotés, il ne faut se souvenir que de cette joie partagée. Toutes nos pensées t'accompagnent, nous t'embrassons.

    Corine et Philippe

    4
    Samedi 1er Octobre 2016 à 07:06

    Difficile ce matin de te dire "Bon Jour Caroline",
    C'est une bien triste nouvelle qui me serre le coeur pour Lui, pour Toi, mais je ne doute pas une seule seconde que dans cette décision, tu n'ais pensé qu'à ton Bouchon en te mettant totalement de côté. C'est ça aimer et tu le dis parfaitement bien, savoir se mettre de côté pour ne penser qu'à l'autre et quelques soient les circonstances. 
    Je suis de tout coeur avec toi dans cette épreuve car je sais oh combien nos compagnons à quatre pattes sont importants dans notre vie.
    J'aurai fait les mêmes choix qui ont été les tiens, tant dans la manière de soigner en le laissant vivre du mieux possible et sans l'empêcher de faire ce qu'il aimait tant faire, que dans celui de mettre fin à ses souffrances. Je sais aussi que tu as fait tout ce qu'il fallait faire dans son plus grand respect et son bien-être.
    Dans ce que tu relates de Cimba, je vois l'image de Gampo avec sa gentillesse envers tous les autres animaux, y compris sur le café du matin renversé par un coup de tête en recherche des caresses du matin.
    Gardons ces images pleines de vies et ce superbe diaporama que tu as réalisé.
    Que Cimba soit en paix, libéré de la maladie et de la souffrance. Sa vie n'a certes pas été assez longue, mais elle aura été heureuse. Je sais qu'il n'aurait pu rêver d'une autre compagne à deux pattes.
    Pour toi, je te souhaite plein de courage, car je sais aussi que même si tu es en accord avec toi-même dans cette décision, à présent, la maison doit être bien vide...
    Je t'embrasse bien fort, et pour le reste, juste tu le sais.



    5
    Samedi 1er Octobre 2016 à 07:13

    Oh, Caroline, comme j'ai de la peine pour toi... Pour moi, c'était il y a si peu de temps avec Rubia ma blonde et j'ai encore le souvenir du grand chagrin, du dernier souffle dans me bras et puis... Presque un soulagement après quand on est reparti sans elle car on avait fait ce qu'on devait faire et la pensée qui ère toujours avec son chien dans un coin de la tête. Mais tu sais bien que tout ça va passer, il faut juste un peu de temps. Cimba était un chien exceptionnel mais ce n'est pas le seul chien exceptionnel et peut-être retrouveras-tu non pas un autre Cimba, ça c'est impossible évidemment mais un chien qui aura toute ton affection et qui deviendra exceptionnel à son tour parce qu'aimé.

    En ce moment, moi aussi je vis dans l'angoisse avec ma jument qui va très mal... On ne sait pas ce qu'elle a. Mais c'est mon histoire et je ne veux pas t'embêter avec mes soucis.

    Je t'embrasse très fort et j'espère que ma petite obole aura au moins servi à ce que tu vives quelques mois de plus avec lui.

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 13:31

        Bonjour Martine,

        Hier quand je suis allée chez le vétérinaire, je n'imaginais pas une seule seconde rentrer sans lui. Le choc est important, et je crois que même si je sais qu'il n'est plus là, je n'ai pas encore le contre-coup, et j'espère honnêtement ne pas en avoir, car je ne sais si je pourrai le supporter. Je veux donc, avec raisonnement, aller de l'avant. Lorsque je partais en sortie photos animalières (affût ou billebaude), je ne l'emmenais jamais pour ne pas qu'il dérange les animaux, et c'est la seule circonstance ou il n'était pas avec moi de toute sa vie. Maintenant c'est donc la seule chose que je veuille faire au maximum, car il n'y a que dans cette circonstance ou il était normal qu'il ne soit pas avec moi, la seule circonstance ou je ne regarde pas dans le rétroviseur à l'arrière de la voiture pour le regarder. 

        Cette vidéo, je l'ai faite pour vous, pour tous ceux qui ont contribué à ses soins et pour tous ceux qui l'aimaient sans le connaître. Il m'a été très difficile d'aller chercher ces photos, mais il est tout à fait normal que je le fasse. Et puis c'était ma manière, hier, d'être encore avec lui.

        Oui grâce à vous, Cimba a vécu quelques mois de plus, et quelques mois ou sa joie de vivre n'a pas été altérée malgré la douleur qu'il ne montrait pas. Je ne vous remercierai jamais assez d'avoir contribué à cela.

    6
    photodilettante
    Samedi 1er Octobre 2016 à 08:35

    je ressens au plus profond de moi ta peine, l'ayant vécue avec mon chat chéri qui a accompagné 16 ans ma solitude et qui à la fin vomissait sans cesse malgré les traitements et que j'ai dû euthanasié. je t'embrasse doucement avec une profonde sympathie...

    7
    Samedi 1er Octobre 2016 à 08:37
    Toutes mes pensées pour toi Caroline.
    Je t'embrasse fort
    8
    Noiro-Françoise
    Samedi 1er Octobre 2016 à 08:38

    Ta vidéo me fait rire et chialer à la fois...

    9
    Samedi 1er Octobre 2016 à 08:39

    Ta peine est ma peine, tu as eu le courage et assez d'amour pour l'aider à quitter le monde qu'il aimait tant. Que de beaux souvenirs tu as partagés  avec nous et pour cella je te dis merci. 

    Il est maintenant au paradis des chiens...de là où il est  il gambade dans les nuages et est heureux .

    Je pense à toi et t'embrasse de tout coeur.

    10
    Samedi 1er Octobre 2016 à 08:55
    nays&

    suis triste Caro...Cimba était notre ami..
    tu as fais ce qu'il fallait guérir un mal pour qu'un autre survienne  non non non....
    ça me faisait chaud au coeur de la revoir gambader ....oh Caro suis a court de mots comme toujours dans ces tristes circonstances..
    je partage ta tristesse  et Bouchon sera toujours parmi nous

    embrasses le pour moi très très fort ♥♥♥♥♥♥♥♥ et pour toi Caro ♥♥♥♥♥♥♥♥

    11
    Samedi 1er Octobre 2016 à 09:14

    cette nouvelle m'a beaucoup attristé, le beau Cimba, semblait tiré d'affaires, helas cette affreuse maladie a eu raison de lui ! je suis de tout coeur avec toi ... Cimba est certainement au paradis des toutous, adieu gentil Cimba ! chere Caroline, superbe ce bel hommage à l'Ange,  je t'embrasse tres fort  PPRené

    12
    Samedi 1er Octobre 2016 à 09:45

    Bonjour Caroline,
    je viens d'apprendre pour Cimba et je suis très attristé pour toi. Aucun être au monde ne sait offrir plus d'amour qu'un chien. Il vous aime sans condition et éternellement. Alors si tu es triste, sache qu'un petit ange gardien à quatre pattes veille sur toi de là où il est.
    Bon courage à toi dans ce moment très douloureux.
    Je suis très triste aussi......
    Je t'embrasse.
    Michel

    13
    Samedi 1er Octobre 2016 à 09:47

    Oh Caro, comme je suis peinée. J'ai les larmes aux yeux, je suis si triste.
    Les mots ne viennent pas, je t'envoie un MP,
    Je t'embrasse fort,

    14
    Samedi 1er Octobre 2016 à 10:01

    Bonjour Caroline

    Je suis vraiment navré pour toi. Et aussi émus, peut-être le souvenir de ma petite chienne que je n'ai jamais remplacée quand elle m'a quitté.

    Je te souhaite du courage pour traverser cette épreuve et je t'embrasse.

     

    15
    Samedi 1er Octobre 2016 à 10:32

    En lisant le titre de ta rubrique , j'ai eu peur de ce que tu allais annoncer...

    J'espérais et je ne m'attendais pas à une telle issue brutale .

    Tu as pris la bonne décision et il faut beaucoup d'amour et de courage pour le faire :  ceux qui ont dû assumer cela peuvent comprendre à quel point et mesurer ta détresse . Je suis bouleversée comme tous ceux qui vont lire ton billet .

    Nous aimions Cimba qui nous était devenu familier et nous n'oublierons pas les regards que vous échangiez tous les deux...

    Je t'embrasse .

    16
    Samedi 1er Octobre 2016 à 11:36

    Je suis bien triste pour ton et ton brave petit bouchon.

    Je te comprends, j'ai dû faire la même chose pour ma Jody, pas la peine de les faire s'ouvrir quand il n'a plus d'espoir et que le combat est perdu.
     C'est une décision très dure à prendre, surtout quand c'est son chien (connu beaucoup de choses ensemble).

    Courage.

     

    17
    Samedi 1er Octobre 2016 à 11:50

    Coucou Caroline,

    J'ai pas les mots, juste les larmes qui coulent.

    Pas connu en vrai juste en photos mais fascinée par son regard plein  d'amour,  il aimait tellement la vie ton Bouchon.

    Les dernières photos prisent chez Elisa montraient bien sa joie de vivre et de s'éclater, vous aviez une telle complicité est un amour réciproque l'un pour l'autre.

    Tu  auras eu un très beau dernier acte d'amour en le laissant partir dignement même si c'est sans doute le plus difficile.

    Il va laisser un très grand vide, il va me manquer, bon courage, je t'embrasse très très fort et une dernière caresse à ton bouchon.

     

     

    18
    Samedi 1er Octobre 2016 à 12:26

    Caro je suis plus que triste pour toi, pour vous, je pleure que ce si beau chien, si intelligent, si gentil ait quitté ton monde. Il a rejoint le sien quelque part. Il sera toujours dans ton cœur, dans les mémoires, car oui c'était un chien inoubliable...Merci de me l'avoir fait connaître à travers ton blog.

    Je pense fort à toi, je m'arrête là car je sais que tu vas avoir beaucoup de lecture et je ne veux pas m'imposer etc.

    Plein de gros bisous, de douces pensées pour toi...

    Amitiés..

    Lo

    19
    Samedi 1er Octobre 2016 à 12:39

    Oh Caro,
    Je suis sans mot, anéantie...
    Cimba mon tout beau ...Je vous serre terriblement fort, tous les deux dans mes bras...
    Je vous aime
    Patsy votre amie

    20
    flodarom
    Samedi 1er Octobre 2016 à 13:36

    Il n'y a pas de mots, Caroline qui pourront apaiser ta douleur d'avoir perdu ton Bouchon.
    J'ai regardé le diaporama, Cimba était vraiment un chien extraordinaire, joueur, calin, magnifique...il mérite le bel hommage que tu lui rends.
    Il arrive un moment où la souffrance est insupportable, il est désormais au milieu d'autres anges, tu l'aimais trop pour le voir souffrir, tu as pris la décision qui était le mieux pour lui.
    Je ne l'ai connu qu'en photos et comme tu le dis, on gardera sa joie de vivre et je rajoute l'immense amour qu'il avait à ton égard. 
    Il suffit de regarder certaines photos du diaporama et la façon qu'il a de te regarder, Cimba a été heureux et ça, ça n'a pas de prix.
    Bises 

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 14:39

        Oui il a eu une belle vie et il était beaucoup aimé. C'est de cela qu'il faut se souvenir. 

        Notre relation était fusionnelle, oui il aimait sa "mère" et je le lui rendais bien. 

    21
    queline
    Samedi 1er Octobre 2016 à 14:19

    Caroline, je pleure avec toi. Il était si beau et si bon . Bisous à toi et à lui là-haut.

    22
    Samedi 1er Octobre 2016 à 14:23

    Tu t'es beaucoup battue pour le garder en vie, mais les vies sont faites, hélas, pour se terminer d'une manière ou d'une autre; surtout les vies de ceux qui nous aiment.

    Tu as toute ma compassion et mon amitié dans ce moment difficile. Je t'embrasse.

    23
    Samedi 1er Octobre 2016 à 14:23

    Un moment très douloureux pour toi et les mots me manquent pour t'exprimer ma sympathie.

    De tout coeur avec toi

    Bises

    24
    Fanchon
    Samedi 1er Octobre 2016 à 14:24

    Oh Caro, je suis de tout coeur avec toi et t'envoie toute ma sympathie, même si je sais que cela n'allègera pas ta peine, ni le vide qui t'entoure maintenant. Je suis certaine que tu as pris la meilleure décision....et c'est pas la plus facile, je ne le sais que trop bien...il y a à peine trois mois que ma belle Falya est partie.

    Je t'embrasse très fort

    25
    Samedi 1er Octobre 2016 à 14:48

    Je vous remercie pour vos mots de sympathie, publics et privés. Ne pleurez pas, il a eu une belle vie et il ne souffre plus. C'est là l'essentiel non? Quand on aime, il faut parfois savoir s'oublier pour le bien-être et le bonheur de l'autre. 

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 15:41

        Tu as raison, totalement raison Caroline.
        Oui, c'est l'essentiel.
        Il a eu une belle vie et t'a offert plein de bonheur et d'amour.
        Prends soin de toi. Je t'embrasse

    26
    Samedi 1er Octobre 2016 à 15:02

    Que je suis triste Caroline en lisant cet article, je croyais Cimba en voie de guérison quand je le voyais jouer avec ses cousines chez Elisa. Je pense aussi que si la dégradation de son état général le faisait souffrir, tu as pris la bonne décision, mais je devine combien cela a dû être douloureux pour toi. Tu l'as bien soigné, il a été très heureux, certes c'est toujours trop tôt, il va laisser un grand vide car on sentait une telle complicité entre vous deux...Je t'embrasse.

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 15:26

        Cimba ne souffrait pas car il était sous traitement, mais ce traitement le détruisait d'une autre manière. J'ai donc arrêté tous les médicaments samedi dernier. Quatre jours après l'arrêt, il était dans le même état que lorsque nous avons diagnostiqué sa maladie. Ce qui veut dire aucune amélioration, pas de guérison. Le traitement a juste permis d'avoir une vie sans handicap pour ces derniers mois, mais le mal était toujours là. Donc il ne sert à rien de s'acharner pour garder égoistement son ami auprès de soi au détriment de sa santé et de son bien-être.

    27
    christiane93
    Samedi 1er Octobre 2016 à 15:30
    Que je suis triste pr toi mais tu as bien fait de choisir de le laisser partir!si nous pouvions en faire autant pr les humains cela empêcherait bien des souffrances! Je t embrasse bien fort
    28
    Samedi 1er Octobre 2016 à 15:53

    Je suis de tout cœur avec toi, ce sont des moments très difficiles et la douleur bien pénible à supporter.

    Je suis passée par là l'année dernière, juste avant de perdre aussi mon mari et le véto m'a laissé poireauter 1/2 heures dans la salle d'attente alors qu'il savait pourquoi je venais avec mes 2 vieux malinois....

    Toutes mes pensées affectueuses t'accompagnent, seul le temps adoucira un peu ta peine et peut-être que tu en auras un autre...
    grosses bises Caro :)

    29
    Samedi 1er Octobre 2016 à 17:45

    Cimba aura été avec toi Caroline le plus heureux des chiens, il te le démontrait tous les jours pas son bonjour bien à lui, je comprends ta douleur. Roxan a été aussi pour moi le meilleur compagnon, mais nous ne pouvons les garder toute notre vie. Moi aussi j'ai eu beaucoup de mal à le laisser "partir", c'est mon fils Stéphane qui est allé chez le véto, je n'avais plus le courage que de le garder dans mes bras  mais il est un temps pour chacun et tu as été très courageuse ma chère amie.

    Tu garderas toujours en toi votre si belle complicité, tu as fait le bon choix Caroline.  Près de toi par la pensée, amicale bise de Christiane.

     

    30
    Samedi 1er Octobre 2016 à 18:02
    Mireille

    Oh Caro cette nouvelle me sert le cœur.. Cimba était si doux et vous étiez tellement heureux ensemble.. 

    Le voilà en paix , il ne souffre plus.. Je t'embrasse très fort Caro..

    31
    Samedi 1er Octobre 2016 à 18:15

    Bonsoir Caroline,

    Je partage ta peine mais aussi ta façon de voir. Il a bien vécu, heureux, choyé et vous vous êtes aimés. Les meilleurs souvenirs resteront tjs.

    Mes pensées.

    Bises

    32
    Samedi 1er Octobre 2016 à 18:54

    Courage. C'est tellement difficile de perdre son compagnon. J'ai été obligée d'abréger les souffrances de ma petite chienne qui avait une tumeur des sinus. Le vide était trop douloureux et j'ai pris un autre chien mais mon coeur est toujours avec ma Utha.

    Bises

    33
    Samedi 1er Octobre 2016 à 20:45

    Je viens juste de rentrer viens de voir ton article , c est un bel hommage . Je suis en pensée avec toi et tout ceux qui l on connu . De là-haut au paradis dès chiens il veillera sur toi 

    34
    Samedi 1er Octobre 2016 à 23:27

    Caroline, bonsoir

    Moi non plus je n'ai pas de mots. Alors je m'associe à tous pour partager ta peine.

    Il a eu une vie heureuse, grâce à toi et c'est finalement ce qu'il faut retenir, tu as raison.

    Amitiés.

     

    35
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 06:12

    c'est dur d'accepter de laisser partir ceux qu'on aime en sachant que c'est pour toujours mais c'est bien Caro , tu as fait le bon choix et tu as toute ma compassion , il restera à jamais dans ton coeur .

    36
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 07:41

    Bonjour Cimba,

    Nous savions bien cet été que c'était la première et dernière fois que tu étais avec nous.

    La générosité et la bienveillance de nos "2 pattes" a rendu cela possible.

    On te rejoindra .... ce n'est que partie remise!  En attendant nous gardons de toi le souvenir de nos balades dans le 04.

    On se souvient de tout. Nos pensées affectueuses.

    Meije et Ilona

    37
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 09:18
    Pastellle

    Oh Caroline, c'est d'autant plus difficile à encaisser que je ne m'y attendais pas du tout, je croyais qu'il allait mieux. Je n'arrête pas de pleurer, pour toi, pour lui. Je vais faire quelque chose avec son dernier cadeau. En attendant, je t'embrasse très fort. 

    38
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 09:40

    Les mots ne peuvent pas remplacer Cimba mais qu'ils te soient un réconfort

    Pensées ...

    39
    Lundi 3 Octobre 2016 à 07:23

    Bonjour Caroline,

    Quelle triste nouvelle...

    Les mots ne servent pas à grand choses.

     

    Bien à toi.

    40
    Marie Le corre
    Lundi 3 Octobre 2016 à 08:25
    Marie Le corre

    Je suis effondrée Caroline, j'ai appris sur le site d'Elisa. Cela fait dix minutes que je chiale comme une madeleine et pourtant je n'avais jamais vu Cimba "en live". Tous ceux qui passaient par ton site aimaient Cimba, pour sa beauté mais aussi pour son attitude douce alors que souvent ces Montagnes de Pyrénées ne sont pas commodes. J'ai beaucoup de peine pour toi mais tu as choisi ce qu'il fallait pour lui. Je suis de tout coeur avec toi, paix à Cimba qui ne souffre plus et affection pour toi.

    41
    Lundi 3 Octobre 2016 à 08:51

    Je vous comprends tout à fait, moi aussi, par respect pour mes toutounes, j'aurais pris cette terrible décision si elle s'imposait. Courage à vous, je sais que ce n'est pas facile. Amitiés de Charente. FRANCOISE

    42
    Lundi 3 Octobre 2016 à 09:51

    Caroline , tu lui as offert à ton compagnon Cimba ce qu'on refuse à beaucoup d'humains maintenant , le non acharnement , une fin digne ; quand le manque sera trop fort , penses que nous promenons toutes et tous en pensée à tes côtés ;ma Zoé a bientôt 16 , mon unique fifille , je ne sais comment je pourrais réagir le moment venu ;gros bisous

     

    43
    TWIGGY
    Lundi 3 Octobre 2016 à 11:57

    Bonjour Caroline,

    Je ne suis jamais intervenue sur votre blog mais je connais Cimba via le blog d'Elisa. En ces moments douloureux je vous souhaite beaucoup de courage. Je sais ce que c'est que de perdre son animal de compagnie, celui a qui on peut tout dire et qui semble tout comprendre, celui qui est toujours présent et qui partage la plupart des instants de notre vie aussi je compatis à votre chagrin. Même s'il n'est plus présent physiquement, il le sera toujours dans votre coeur car on n'oublie jamais ses compagnons à 4 pattes.

    Repose en paix Cimba.

     

    44
    Lundi 3 Octobre 2016 à 14:38

    De tout COEUR avec toi Caroline et mes pensées vont vers CIMBA...

    Gros bisous

    45
    Lundi 3 Octobre 2016 à 20:42

    bonjour,

    je decouvre son histoire par le blog " in the mirror" j'ai été voir le diaporama et je comprend ton chagrin et ta tristesse.

    ces compagnons prennent une grande place dans notre vie, et c'est toujours dur quand ils partent.

    tu as fais ce qu'il fallait au moment juste et il a profité de la vie jusqu'au bout . Il ne t'en voudra pas..

    une belle pensée pour lui...

    amities

    46
    JC
    Mardi 4 Octobre 2016 à 16:58

    Bonjour Caro,

    Ces moments sont tellement douloureux, mais tu as pris la bonne décision. Je suis sûre qu'il a tout compris. Bon courage à toi. Bises. Joëlle

    47
    photodilettante
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 08:27

    il était ton quotidien.... ce sera long.. je t'embrasse

    48
    La zab
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 22:08

    Caroline bonsoir.

    Je viens d'apprendre par le blog de petits bonheurs cette triste nouvelle.

    Je suis sûre que Cimba a une place d'honneur au paradis des animaux. Il ne souffre plus par contre pour vous son absence va être pénible.

    Mais il continuera de vivre dans votre cœur à tout jamais, Cimba a été votre compagnon au quotidien et vous avez été sa formidable maîtresse.

    Je vous souhaite beaucoup de courage, je connais trop bien cette douleur lorsque nos animaux nous quittent.

    Elisabeth

    49
    Samedi 8 Octobre 2016 à 13:16
    Ma chère Caroline je rentre de vacances et quelle tristesse en lisant ton article. On s était attaché à ton bouchon et tu as vraiment fait le maximum. Même sans l avoir vu j ai pleuré. L amour que vous avez partagé restera dans ton coeur. Je me permets de te serrer sur mon coeur et de t embrasser. Mon ordi est en panne alors je n irai pas sur les blogs car aveC le phone C est moins pratique. Chatou
    50
    Lundi 10 Octobre 2016 à 15:11
    Sylvierandos

    Pour avoir perdu le seul chien que j'ai eu et que j'adorais, je comprends ta douleur et je compatis. Seulement je suis vraiment surprise car, croyant Cimba sur le chemin de la guérison, je ne m'attendais pas du tout à ça ! Je m'aperçois que j'étais dans l'erreur et que cette saleté de maladie aura eu raison de lui. Ne pouvant m'empêcher de retenir quelques larmes, j'imagine le flot que toi tu dois déverser... Désormais il te reste des tonnes de souvenirs et ça, rien n'y personne ne pourra te les prendre, pas même cette sale bestiole qui t'a volé ton Cimba... Je te souhaite bon courage et je t'embrasse affectueusement pour adoucir ta peine. A bientôt.

    51
    Samedi 31 Décembre 2016 à 12:50

    Tristesse. Raté des épisodes car en septembre-octobre j'étais très préoccupée par la santé de ma mère, qui est morte mi-novembre...

    Cimba restera dans de nombreux souvenirs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :