• Les Frérots de la Pampa

    Quand on souhaite des chiens heureux, on les sort par tout les temps, et puis comme pour les enfants, on les laisse se rendre crados. 

    Mon leitmotiv, chiens crasseux, chiens heureux. 

    En tous cas ici, les loulous n'ont pas demandé leur reste, et c'est à qui sera le plus sale. :-)

     

    Les deux frérots de la pampa, Marcus (collier vert) et Massaï (collier bleu), ont toujours grand plaisir à se retrouver et se chahutent sans arrêt,

    se jaugeant comme des grands alors qu'ils ont à peine 3 mois.

    Bain de boue

     

    Déjà des vraies têtes de psychopathes.  :-)

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Et dans la boue, c'est encore mieux.

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Marcus attend Massaï pour un face-à-face décoiffant.

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Et c'est repartit!

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Les grands ne sont pas non plus en reste. :-)

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Bain de boue

     

    Ptit Bouchon s'éclate! 

    Bain de boue

     

    Vous remarquerez que Mallow n'apparaît plus sur les photos.
    En effet, comme je l'avais observé dès le début et malgré ma persévérance, il s'avère qu'il a de gros problèmes comportementaux, dont celui d'aller mordre certaines personnes que nous croisons en balade, ce qu'il a fait à plusieurs reprises. Etant dans l'impossibilité morale d'avoir un chien imprévisible et potentiellement dangereux, j'ai bien évidemment abordé le sujet avec mon vétérinaire qui a été clair sur le sujet : Mallow, de par son comportement instable et sa puissance,  doit être tenu en laisse en permanence. Ceci m'est totalement impossible, il va encore grandir et se muscler et il me balade déjà comme une brindille, de plus ce n'est pas ainsi que je vis ma relation avec mes compagnons canins.
    J'ai donc fait le choix de lui donner la chance de trouver une personne capable physiquement de l'assumer.
    Il a donc été placé, par le biais de l'association d'adoption, qui est à présent plus apte à expliquer au futur adoptant son tempérament et les contraintes qu'il impose.

     

    « BongoCincle Plongeur »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Février à 06:49

    une jolie série de jeu bien salissant mais tellement bien ! comme ça doit être bien de les essuyer avant rentrer dans la maison , je vois déjà avec le mien quand il pleut !

    je suis peinée pour Mallow , j'espère qu'il retrouvera un certain équilibre mais ça va être encore un traumatisme ...mais il ne doit pas mordre alors que faire ...

      • Mercredi 1er Février à 07:48

        Coucou Ghislaine,
        Ayant vécu une semaine avec Mallow, je peux te dire que Caroline n'avait rien de mieux à faire.
        Pour ma part, j'imagine aussi le traumatisme qu'aurait vécu Caroline et... une personne mordue plus sévèrement que ce que j'ai vu faire durant le séjour de Caro à la maison, si elle s'était entêtée avec ce chien qui a mon humble avis a de très grosse névroses, même s'il à aussi des côtés très attachants. C'est justement là que s'est posé le dilemme pour Caroline, et elle a fait un choix intelligent et responsable.

      • Mercredi 1er Février à 09:38

        Bonjour Ghislaine,

        Pourquoi ce serait un traumatisme pour Mallow? Je ne suis pas aller l'abandonner au fond d'une forêt, il a été placé dans un endroit adéquat ou des professionnels sont là pour l'encadrer et lui permettre de trouver justement le maître qui saura le gérer au mieux.  Le traumatisme aurait été, aussi bien pour lui que pour moi, si je l'avais gardé dans ces conditions et qu'il serait arrivé un accident plus grave: là ce serait l'euthanasie pour lui, quand à moi je serai incapable de vivre en sachant que j'avais un chien à risque et que je n'ai rien fait pour éviter un accident. Dans ces cas-là, il ne faut pas être emprunt d'orgueil et se dire "je vais le sauver" ou "je vais y arriver", surtout quand on sait au fond de soi que l'on ne s'en sent pas capable. 

      • Val
        Mercredi 1er Février à 10:35
        Maïentheme
        Toutes les personnes qui ont cotoyées Mallow sont peinées y compris Caroline ... elle a pris cette décision en son âme et conscience à l issue d une grande réflexion ...
        Je me promène quasi chaque jour avec Caroline et ma meute et lors d une ballade Mallow a agressé mon chef de meute ... ça aurait pu être un véritable carnage car le reste de ma meute arrivait pour sauter sur Mallow ... dès lors les ballades étaient tendues et le plaisir n y etait plus ...
        Soyez certaine qu il a été placé dans un endroit qui lui permettra d évoluer favorablement et dans de très bonnes conditions
      • Mercredi 1er Février à 13:15

        Coucou Val,
        Caroline m'avait raconté aussi cet épisode, et le comportement de ta meute à été parfaitement normal par rapport à l'attitude de Mallow.
        D'ailleurs Mallow en avait encore quelques traces quand ils sont venus à la maison.
        Comme tu dis, cela aurait pu être un vrai carnage, et du coup, les balades, perdu la sérénité et le plaisir du coup... pas glop non plus !
        Bises et bonne journée

    2
    Mercredi 1er Février à 06:56

    Bonjour Caroline

    Ils s’éclatent vraiment, et ça se voit qu'ils sont heureux.

    C'est certainement mieux pour Mallow d'être parti, pour éviter d'autres ennuis

    Bonne journée

    Bise

    3
    flodarom
    Mercredi 1er Février à 07:24

    Bonjour Caroline, 
    C'est beau de voir ces chiens si différents jouer et se balader ensemble. 
    Les petits sont rigolos, toujours à faire les fous, très belle série ' champêtre '
    Tu as fait le bon choix pour Mallow, j'aurais fait le même. 
    Bises

    4
    Mercredi 1er Février à 07:27

    Coucou Caroline,

    C'est vrai qu'ils ont déjà des têtes de psychopathes ces deux loulous. Ils s'en donnent à coeur joie.
    Je suis bien d'accord, chiens crasseux, chiens heureux, et tant pis si au retour à la maison, c'est au sol de le devenir crasseux.
    Certaines de tes photos présentent (tu m'as demandé de te dire les chose, je le fais) présentent un décalage de mise au point que tu peux parvenir à gérer. Bon celles de Marius de profil dans la boue, j'avoue qu'avec l'environnement, celles là ne te simplifiaient pas les choses.

    Pour ce qui est de ta décision concernant Mallow, je me doute bien que certaines personnes vont en être certainement choquées, surtout sachant qui tu es et l'amour que tu portes aux animaux.
    Pour ma part, et pour celle de Laurent car nous sommes entièrement d'accord tous les deux sur ce point dans la mesure ou nous avons partagé toute une semaine en votre compagnie, nous sentions ces choses là et nous n'avons donc pas été surpris mais au contraires nous t'avons dit que tu avais pris une dure mais sage décision. Pourtant tu connais aussi notre manière d'être avec nos animaux.
    Même dans tes propos ici, tu allèges la réelle situation.
    Dans votre histoire, il y a eu des choses qui  t'ont été cachées dès le départ et si cela n'avait pas été le cas, tu n'aurais pas fait ce choix de l'adopter.
    Tu pensais adopter un Mâtin Espagnol, et il s'est avéré qu'il a du Kangal. Ce sont deux chiens aux tempérament parfaitement différents.
    Il avait été soit disant trouvé à deux mois par l'association puis avait été placé en famille d'accueil, puis tu as appris que finalement son histoire était inconnue de tout le monde (et même que son dossier avait disparu !!!!!), donc aucune idée de ce qu'à pu être son passé.
    Quand nous sommes allés le voir il était sensé se trouver en famille d'accueil, en réalité il se trouvait depuis au moins deux mois en pension, donc dans une cage.
    Il était sensé être castré, il ne l'était pas....
    Déjà, au niveaux des informations qui t'ont été données, rien ne tenait la route, alors ma question est : Pourquoi cette nébuleuse le concernant ? Il n'y a eu que des mensonges depuis le début.
    Dès la première semaine,  tu t'es rendue compte de son comportement instable, imprévisible et potentiellement dangereux, mais tu as voulu persévérer malgré tout et non pas lui donner une chance, mais assumer, c'est ce que tu m 'as dit direct : Il est là, j'assume ! 
    Durant toute cette semaine passée ici, à aucun moment tu n'as été détendue (nous non plus d'ailleurs sur ce point précis), toujours sur le qui-vive des réactions de Mallow déjà ici chez moi.
    Ensuite lors des sorties même dans les endroits ou nous n'étions qu'entre nous, grande vigilance que nous portions tous sur Mallow dans ses manières de réagir, car nous sentions tous qu'il y aurait peut-être à intervenir entre les chiens eux-mêmes.
    Et alors si je parle des lieux ou nous avons croisé d'autres personnes comme sur les plage (piétons, cyclistes, cavaliers), là stress assuré pour tout le monde, car son attitude était vraiment menaçante. 
    Ensuite à ton retour, il a eu des attitudes très "brutales" envers Massaï et Miette ;-(
    Alors mon message aujourd'hui est un peu long, mais oui, je, nous confirmons que tu as fait le bon choix, car même si nous ne mettons aucunement Mallow en cause directement, car nous sommes convaincus que ce chien à un très lourd passé, peut-être même chargé de maltraitance, nous  avons la certitude du bien fondé de ta décision (nous aurions eu la même) dans la mesure ou physiquement tu n'es pas en mesure de gérer sa puissance en laisse ; qu'en liberté, sa manière de se comporter vis a vis des gens est réellement très inquiétante et que tu allais au devant de tas de problèmes (durant cette semaine, les gens confrontés à Mallow et s'étant fait "niaquer" auraient pu avoir une réaction bien moins compréhensive). De plus il n'y a pas qu'envers les gens puisque tu as déjà été confrontée à deux belles bagarres entre chiens. Il aurait donc aussi fallu le museler.
    En outre, le bout de ton jardin est un passage pour les enfants.... et là aussi, j'avoue que dans cette situation j'aurais été vraiment très mal.
    Je pense qu'il faut un homme solide pour parvenir à peut-être gérer et rééduquer ce chien, un immense terrain clôturé et l'empêchant de se sauver, car quand il a une personne en point de mire rien de l'arrête, et certainement même il a besoin de passer par un comportementaliste.
    Tu as prévenu l'assos de son comportement, maintenant ils savent car tu es la personne qui a passé le plus de temps avec lui et le connaît le mieux. A eux d'être clair pour l'adoption, de signaler qu'il ne faut surtout pas d'enfant dans la famille, et comme ils ont dit le faire, tenter de réajuster sérieusement les choses le concernant.
    Je souhaite de tout coeur qu'il ait la chance de trouver l'environnement qui lui conviendra, et la personne capable de se placer en dominant non brutal devant lui, car c'est vraiment ce dont il a besoin et c'est cette chance que tu lui donnes. C'est un chien extrêmement dominant, protecteur, trop même car il y a des limites aussi à ça, et Mallow n'a pas ces limites.
    Voilà, j'ai dit ce que j'avais à dire, et comme je te l'ai dit au téléphone tu n'as vraiment aucune raison de te culpabiliser car si il y avait eu un accident, là, tu te serais sentie vraiment coupable mais trop tard et mieux vaut avant qu'après !
    Bisous et bonne journée



      • Mercredi 1er Février à 09:56

        Tu as parfaitement énoncé la situation, ce que je n'ai pas fait car j'estime que je n'ai pas à me justifier auprès de quiconque. J'ai simplement voulu annoncer ma décision car les personnes qui suivent mon blog auraient bien constaté qu'il n'y apparaissait plus et je n'ai rien à cacher. Oui, Mallow est un chien qui est sympa, quand il a choisi de l'être, ce n'était pas le cas avec tout le monde, et ce comportement imprévisible est trop dangereux, et je ne souhaite pas être à l'origine d'un accident, car je me serait sentie coupable justement si je n'avais rien fait et ignoré cet état de fait. J'assume ma décision que je pense responsable aussi bien pour lui, pour les autres et pour moi. 

      • Mercredi 1er Février à 10:10

        Tout a fait Caroline, et tu connais notre avis, car nous en avons parlé ensemble.
        Ton choix est sensé, sage, et humble.
        Il faut savoir reconnaître quand une situation nous dépasse, surtout quand celle-ci peut engendrer des accidents graves et impliquant d'autres personnes que nous-mêmes.
        L'ego n'est jamais bon conseiller, et comme je l'ai dit, même avec toute la difficulté que j'aurai eu dans une situation semblable à m'en déchirer le coeur, j'aurai écouté ma raison également.
        Tu le sais, je te l'ai dit en toute sincérité quand tu m'as fait part de ce choix, j'en suis même rassurée.... pour toi, Dylan, Léo et des autres compagnons poilus.
        Persister dans ce que tu voulais, cela aurait été être malheureuse, stressée, inquiète... et par voie de conséquence, Mallow avec.

      • Val
        Mercredi 1er Février à 11:05
        De plus j ai.moi même fait la previsite pour Mallow et les éléments donnés par l association ne correspondaient nullement à la réalité.
        Lorsqu elle venait chez moi Mallow ne pouvait être présent car cherchait en permanence à dominer ma meute et avait une grande brutalité inhérente à son gabarit ... j ai.moi même tenté de le tenir en laisse bien qu ayant une forte corpulence je dois bien reconnaître qu il aurait pu me faire faire le drapeau !
      • Mercredi 1er Février à 13:50

        Re coucou Val,

        Oui, j'étais aussi au courant de ces choses.

        D'ailleurs sur le billet FB de proposition à l'adoption dont Caroline m'avait envoyé le lien, j'ai moi même pu constater que ce qui y était dit n'avait rien à voir avec la réalité du comportement de Mallow durant sa semaine ici.

        Et de plus, comme je le disais sur mon premier commentaire, rien n'a été clair dans l'histoire de ce chien, de l'endroit ou il vivait et avait vécu, sur son dossier retraçant son parcours, très (curieusement soit disant disparu avec une des bénévoles qui a bossé dans cette assos), sur sa castration qui finalement n'avait pas été faite, sur le fait aussi qu'il n'avait qu'un testicule descendu et à impliqué pour Caroline de l'emmener le faire castrer... 

        J'étais avec Caroline quand elle est allée le voir, et franchement, j'ai eu le sentiment qu'on se faisait balader.
        Nous avons fait 2 heures 1/2 de route pour aller voir deux mâles et une femelle car Caroline voulait adopter un mâle, c'était prévu et organisé.
        Quand nous sommes arrivées à destination, la personne de la famille d'accueil a dit avoir envoyé un sms à Caroline  (nous ne l'avons pas entendu dans la voiture et en tout état de cause il n'avait été envoyé qu'à peine une heure avant celle du rendez-vous prévu alors que cette personne en question connaissait notre temps de trajet). Ce sms disait que les deux mâles n'étaient plus dans la famille d'accueil et venaient de partir en pension. Elle nous a expliqué que les deux mâles étaient trop joueurs et qu'elle avait une chienne en fin de vie qui avait besoin de repos et de calme.
        Donc sur place nous avons demandé à aller voir les deux mâles dans la pension ou il venait d'être placé et qui se trouvait encore à une demi-heure de route, car tout de même, les boules d'avoir fait tant de route pour rien. 
        Une fois sur place, on a demandé à voir ces deux chiens qui venaient d'arriver, et le responsable nous a dit qu'ils ne venaient pas d'arriver mais étaient là depuis au moins deux mois. Il a été un peu difficile aussi de le voir hors cage, cette personne n'ayant pas de temps à nous accorder car en plus de refuge/pension, c'était aussi un salon de toilettage et je peux comprendre, ce n'était pas son boulot, mais celui d'un membre de l'assos qui l'avait placé là (et dont la présidente n'était même pas au courant).
        Bref, il l'a malgré tout sorti et tu penses bien que dans une cour, il était juste content de se faire caresser mais nous n'avons pas eu le loisir de l'observer longuement comme nous aurions souhaité pouvoir le faire. J'avoue que jusque là, le comportement de Mallow ne semblait pas inquiétant.

        Pour autant, tout ce qui a été dit par l'assos et par la personne de la famille d'accueil ne tenait pas la route, presque comme si Caroline avait du se décider à cette adoption sans voir le chien, juste sur photos et sur des propos écris. 

        Puis, une fois chez elle, il y a eu tout le reste qui s'est dévoilé petit à petit et que nous connaissons toutes les trois tout comme Laurent qui l'a vu agir toute une semaine.

        Je comprends bien que Caroline n'ait pas pu rentrer chez toi avec le comportement de Mallow et avec tes chiens. Comme tu dois le savoir, chez moi, à l'intérieur, Loo s'en éloignait, mais nous étions toujours dans une extrême vigilance, Caroline jamais détendue, car Gampo étant chez lui, difficile de l'empêcher de circuler librement et Mallow se montrait très territorial. 
        En plus de ses comportement imprévisibles et selon moi très menaçants, Mallow est en effet d'une grande brutalité comme tu le dis, inhérente à son gabarit (et il n'a pas fini sa croissance !!!). Pour tout te dire, je n'ai même pas essayé de le tenir en laisse, car tout comme toi, j'aurai fait le drapeau derrière. 

        Re bises et bonne journée.

    5
    Mercredi 1er Février à 07:35

    PS : J'ajoute une petite chose, toi qui est une personne sociable, avec ce chien, je suis honnête, tu te serais vu fermer la porte par toutes tes relations.
    D'ailleurs tu en avais pleine conscience puisqu'en partant, tu m'as dit "la prochaine fois, je ne viendrais pas avec Mallow", mais honnêtement, tu te serais vue le confier à quelqu'un avec ce tempérament et ce comportement ? 

      • Mercredi 1er Février à 09:59

        Non, je ne connais personne, dans mon environnement, qui aurait pu le gérer en mon absence, sans prendre de risque. 

      • Mercredi 1er Février à 10:12

        Ben oui, et ceux qui le connaissent également pour l'avoir observé, n'aurait pas assumé non plus cette responsabilité.
        Du coup, je te dis pas la vie monastique qui vous attendait tous y compris lui.... et par pour quelques semaines !

    6
    queline
    Mercredi 1er Février à 07:55

    Gros bisous à Massaï. Douces pensées à Mallow en espérant plein de bonnes choses pour lui. Je te comprends entièrement vu l'historique de la situation et les explications données. Je t'embrasse bien fort.

    7
    Mercredi 1er Février à 08:56
    Pastellle

    Amusante série. J'adore les têtes de psychopathes.  :)

    Triste pour Mallow, j'espère qu'il va vite trouver un autre adoptant. 

      • Mercredi 1er Février à 10:03

        Non ce n'est pas triste pour lui. Ce qui l'aurait été, c'est que je m'acharne à le garder alors que je n'arrive pas à le gérer, et le chien le ressent parfaitement, et il ne faisait que me tester continuellement. Une relation conflictuelle, aucun chien ne veut cela, et aucun maître qui aime son animal.

      • Mercredi 1er Février à 21:35
        Pastellle

        Je voulais dire que "je suis triste pour Mallow", et non "c'est triste pour Mallow". 

        C'est parce que j'ai un petit coeur d'artichaut.  ;)

        Mais je sais bien que tu as pris la bonne décision, et que tu es triste aussi. 

    8
    babacmoi
    Mercredi 1er Février à 08:59

    Ce sont de beaux chiots et ils se défoulent de fort belle façon.J'aime  les voir dans de beaux espaces de liberté.

    Tu nous avait déjà fait part de tes doutes sur Mallow et cette idée de t'en séparer t' avait déjà effleuré.

    Tu as pris la décision sage qui s'imposait et tu n'as pas à la regretter ou à culpabiliser. En anticipant sur des faits qui auraient pu avoir de fâcheuses conséquences ton choix est rationnel, l'affect à juste titre passant après.

    Bonne journée.

      • Mercredi 1er Février à 10:04

        Nous sommes bien d'accord. 

    9
    Mercredi 1er Février à 09:05

    Que du bonheur.

    Et pour Mallow je pense que ta décision est des plus sages

    Belle journée

    Bises

    10
    Mercredi 1er Février à 09:40

    il rigole bien entre eux les deux zouaves!!! quanta Mallow espérons qu'il trouvera un adoptant capable physiquement de le canaliser (sans brutalité j'entends!)!! amitiés

      • Mercredi 1er Février à 10:09

        Ah oui surtout pas de brutalité avec un Kangal (avec aucun chien d'ailleurs). Car lorsque tu vois ce que certains font avec cette race de chien, ça fait peur. 

    11
    Val
    Mercredi 1er Février à 10:46
    Mais Massaï est beaucoup plus tranquille que Marcus ... est ce lié au fait de vivre avec une meute et Marcus a toujours un copain ou surtout une copine pour jouer ... mes loulous ont une patience extraordinaire avec ce petit "merdaillon "
      • Mercredi 1er Février à 11:19

        Hi hi! merdaillon ça lui va bien! :-)

    12
    jobel
    Mercredi 1er Février à 12:03

    Tu as bien fait, on ne peut pas vivre avec un chien potentiellement dangereux. Hélas cela arrive de temps en temps et malheureusement pour ces chiens , il est très difficile de les placer.

    Les deux petits loulous sont adorables.

    Bisous

      • Mercredi 1er Février à 14:04

        Je me permets d'intervenir car je ne pense pas que Mallow aura du mal à trouver un nouvel accueil.
        Ce genre de chien plaît beaucoup et je l'ai vu sur les photos que j'ai publié sur mon espace blog. C'est un beau chien, certes, même si ce n'est pas le genre de chien qui m'attire personnellement. 
        En outre, certaines personnes apprécient les chiens présentant ce genre de tempérament, ce qui je l'avoue n'est pas mon cas.
        Même si on n'est jamais certain du comportement de ses chiens à 100%, certaines "marques" ont tout de même une prédisposition a l'agressivité et dans le cas présent, cela aurait été invivable pour Caroline. Donc oui, elle a pris la bonne décision, d'autant qu'elle n'a appris qu'après l'adoption qu'il était croisé Kangal et non Mâtin d'Espagne ce qui lui a été confirmé à plusieurs reprises par des professionnels.
        Ce que j'espère simplement, c'est qu'il  trouvera un compagnon humain qui fera en sorte de faire les "réglages" nécessaires à le faire devenir un bon chien de compagnie non dangereux et ne va pas au contraire justement exacerber ses attitudes et aptitudes déjà bien marquées pour en faire un chien d'attaque comme le deviennent beaucoup de Kangals (il suffit de regarder sur Kangal et Google images, c'est très parlant).
        Bonne journée. 

    13
    Mercredi 1er Février à 14:03

    Oh comme ils s'amusent les loulous ce sont des chiens heureux et les grands aussi et la boue c'est bon pour la peau lol.... pas besoin d'aller en cure.  Bon après il y a le nettoyage lol...

    Pour Mallow je crois que tu as pris une sage décision même si cela a du être difficile pour toi.  Un chien trop puissant et caractériel peut-être très dangereux.  Il lui faudra un maître avec une grande force et qui puisse le tenir en laisse.  Mais surtout tu n'as pas à te culpabiliser.

     

    Merci pour ces photos réconfortantes, c'est toujours un plaisir de voir nos chiens s'ébattre en toute liberté.

    je te souhaite une douce semaine. Bises tout plein

    chatou

    14
    Mercredi 1er Février à 15:24

    en voilà deux qui s'entendent bien ...pour Mallow c'est une decision sage, rien d'autre à faire avec un chien caracteriel , c'est triste, mais c'est ainsi; bravo pour les superbes images, bonne soiree bises

    15
    Mercredi 1er Février à 18:51

    bonsoir,

    il ya des moments où il faut savoir prendre la bonne décision , tu as perseveré , mais tu as été sage pour toi et pour lui aussi  , c'est tout à ton honneur...

    à bientot

    16
    Mercredi 1er Février à 20:16

    Ton titre est très bien trouvé et c'est avec plaisir qu'on s'encanaille avec la petite troupe qui s'éclate dans la gadoue !

    Je te plains d'avoir eu le devoir de prendre cette décision , mais c'était la seule envisageable pour éviter tout accident que tu n'aurais pu maîtriser et vu l'historique de la chose , tu n'es nullement responsable de ce dénouement !

    Bises et bonne soirée !

      • Mercredi 1er Février à 20:33

        Bonsoir Sophie,

        En effet c'est une décision que j'ai eu beaucoup de mal à prendre puisque je suis déjà revenue sur celle-ci il y a quelque temps, mais lorsque j'ai vu qu'il s'en prenait aux gens, là je n'ai pas hésité une seconde. Etre toujours sur le qui-vive, devoir s'isoler, était une chose impensable pour moi, et surtout, s'il avait mordu gravement, je ne l'aurai pas supporté. Je suis certaine qu'il peut être éduqué et devenir un chien équilibré, car il n'a pas un fond méchant, mais ce que je sais aussi, c'est que ce n'est pas avec moi. J'ai déjà vécu cela avec mon premier Patou, qui "heureusement" n'était agressif qu'avec ses congénères, et je sais le boulot que ça a impliqué pour qu'il devienne sociable. Avec Mallow, le gabarit et la puissance sont beaucoup trop importants pour ma condition physique, et j'ai parfaitement ressenti qu'il lui fallait un homme, et non une femme. 

    17
    Mercredi 1er Février à 20:20

    Le bonheur à l'état pur pour Massaï et son frère, tout comme ses compagnons.
    Tu as bien fait de te séparer de Mallow, cela n'empêche pas que c'est triste pour lui d'avoir ce caractère.
    Peut-être, une castration pourrait le rendre moins agressif ??
    Il y a très longtemps, j'ai récupéré un chien dans un refuge, un "berger de brie". Des personnes âgées l'avaient pris tout petit et lui avaient tout cédé. Il était devenu hargneux et montrait les crocs souvent. Ils s'en sont séparés et je l'ai pris. Je n'ai eu aucun problème jusqu'au jour où il a rencontré une chienne en chaleur qui l'a rendu fou.
    Un jour où je brossais la chienne, je ne sais pas ce qu'il a pensé, mais il m'a sauté dessus et m'a mordue, j'ai toujours les traces. Je m'en suis bien sûr séparée et heureusement pour lui, j'ai su par la suite qu'il avait trouvé d'autres adoptants. J'ai été longtemps traumatisée, plus aucun chien ne pouvait m'approcher tellement j'avais peur.
    Alors, je te comprends, je sais que cela a été longuement réfléchi, tu es quelqu'un qui aimes les animaux et tu as sans doute évité le pire, celui de l'euthanasie.
    Bises Caro

      • Mercredi 1er Février à 20:49

        Bonsoir Katia,

        Ce n'est pas qu'il est agressif continuellement, mais il est imprévisible (il peut être adorable avec certaines personnes et agressif avec d'autres, mais quels sont ses critères de sélection? J'en sais strictement rien!). Et même dans son côté gentil, il est très brutal et mordille. Lorsque je l'ai adopté, l'asso m'avait dit qu'il était castré, c'est mon véto qui a vu le contraire: il était monorchide (un seul testicule en place) et moi j'avais pensé que c'était le sac des bourses qui n'avait pas encore désenflé suite à une castration récente. Quand j'ai su qu'il était entier, je l'ai de suite fait castrer, mais il faut compter un bon mois, voir un mois et demi, pour que les hormones descendent. Mais entre-temps, c'est passé ce qui s'est passé, d'ou ma décision.  De plus, Mallow est en pleine adolescence, en pleine phase de test, sa croissance n'est pas du tout terminée, il va devenir un sacré morceau. Il était déjà aussi grand que Cimba, mais beaucoup plus puissant que lui. Alors imagines...

    18
    Mercredi 1er Février à 21:15

    Langues pendantes, yeux "rieurs", trombines déformées, tout le monde est heureux et ça fait plaisir.

    Quand à ton geste, tout a été dit.

    Bises et bonne soirée. 

    19
    Jeudi 2 Février à 19:18

    Tout ce petit monde s'éclate..

    Pour Mallow  ta décision et sage surtout que tu as autres compagnons...

    Bonne et douce soirée Carol..

    20
    nadine81
    Jeudi 2 Février à 23:51

    Bonsoir Caroline,

    Encore une très belle série de photos. Pour Mallow j'imagine que tu as eu énormément de mal pour t'en séparer mais tu as pris une très bonne décision et pour toi et pour lui. Les associations ne sont malheureusement pas toujours fiable lorsqu'il s'agit de communiquer sur les antécédents d'un animal car bien souvent elles ne les connaissent pas ou n'en connaissent que ce que les anciens maîtres ont bien voulu leur dire ( ça me rappelle de bien mauvais souvenirs et à toi aussi je présume).

    Bises

     

      • Vendredi 3 Février à 00:45

        Bonsoir Nadine,

        Oui, malheureusement toutes les asso ne se valent pas. 

        En effet de mauvais souvenirs, mais c'est aussi ce qui a permis de nous rencontrer, donc gardons le positif. :-)

        Bises

    21
    nadine81
    Vendredi 3 Février à 01:02

    et ça a été une belle rencontre 

     

      • Vendredi 3 Février à 09:18

        Ah oui! même Léo et Dylan se souviennent parfaitement de vous. :-) J'espère que l'on aura l'occasion de se revoir. 

    22
    Vendredi 3 Février à 08:26

    je viens de lire tout ce qui est dit sur le comportement de Mallow et crois moi tu as bien fait de t'en séparer car un chien qui mord mordra toujours . je te disais ça car je l'ai vu et qu'à ce moment il paraissait " normal" et qu'il devait être content de sortir de cette galère .

    j'ai un petit chien que j'ai récupéré lorsque j'ai pris ma petite fille , il est gentil mais caractériel et j'ai toujours peur qu'il morde quelqu'un lorsqu'il se sauve ou qu'il est seul . si ce n'avait pas été le chien de ma fille il y a longtemps que je m'en serais séparée .

      • Vendredi 3 Février à 08:30

        Il faut savoir qu'un chien qu'on adopte ne montre jamais sa véritable nature tout de suite. Il faut un bon mois pour qu'il se découvre. Ca a été le même cas avec mon premier Patou, mais là je savais que je pourrai gérer. 

    23
    Mardi 14 Février à 09:00
    Sylvie

    Au fur et à mesure que j'ai vu défiler les photos de ton article je me suis dit : "Y'a de la joie !". Puis "Oh là là, mais comment ils font après avec toute cette boue ? Ils sont obligés de laver tous les chiens ?". Et puis d'un seul coup je me suis dit aussi : "Mais au fait, il est où Mallow, il me semble que je ne l'ai pas vu ?". Et c'est là que j'ai lu tes explications. Je ne te connais pas personnellement mais je connais un peu tes principes et ta façon de voir les choses. Et si tu as pris cette décision, ce n'est sûrement pas à la légère mais à contre-coeur et certainement avec un gros pincement au coeur ! Je suis sûre que c'était la meilleure chose à faire pour toi et pour lui, et que tu as été bien malheureuse de devoir te séparer de Mallow. Il a eu beaucoup de chance de te trouver sur son chemin mais sa vie ne s'arrête pas là pour autant. Tu as pris soin de lui assurer une belle suite et maintenant il va continuer son chemin ailleurs. Tu n'as pas à culpabiliser, tu as pris la bonne décision pour qu'il ne représente pas un danger pour quelqu'un un jour, et je pense que c'est ça le plus important... 

      • Mardi 14 Février à 10:05

        Tout à fait, je n'ai pas pris cette décision à la légère et ça a été difficile. D'ailleurs je le suis chaque jour pour voir ou il en est. 

        Bises Sylvie

      • Mardi 14 Février à 10:19
        Sylvie

        Oh oui, ça je n'en doute pas et je te reconnais bien là !

    24
    joe33
    Lundi 20 Février à 20:41

    Caroline,

    Je te connais trop pour faire un quelconque commentaire ! Je ne sais pas où tu trouves cette force mais tant mieux que tu l'ai ! Certaines personnes n'ont pas fait leur boulot en tout cas ! J'espère qu'il va s'en sortir mais j'avoue que je n'y crois pas trop ! Vu sa corpulence et en plus c'est un dominant, dur de le placer dans une famille ! bon courage à toi ! bisous

      • Lundi 20 Février à 21:13

        Bonsoir Joe,

        Contente que tu viennes par ici. :-)

        Bonne nouvelle, Mallow a trouvé sa famille cette semaine. Comme quoi... J'espère juste qu'on les aura mis au courant de ses réactions dans certaines situations, sinon ce sera la case retour.

        En tous cas je surveille.

        Bisous

    25
    Vendredi 24 Février à 10:58
    Lophotographie

    Merci pour ces précisions.

    Ce choix t'appartenait et je fais confiance à ta sagesse et ton intelligence donc je ne commente pas plus, tout a été écrit.

    Bisous!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :