• Grues cendrées

    Je les ai découverte la première fois dans le Sud, chez Pascale. En décembre elles étaient peu nombreuses, d'ailleurs peu d'oiseaux en général 

    pendant mon séjour chez elle. Cela nous a interpellé, que se passe t-il donc?  Cet hiver, très peu d'oiseaux chez moi. Et chez vous? 

     

    Grues cendrées

     

    Grues cendrées

     

    Grues cendrées

     

    Grues cendrées

     

    Grues cendrées

     

    Grues cendrées

     

    Grues cendrées

     

    Grues cendrées

     

    « MouflonsCerfs et biches »

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Février à 08:19

    Coucou Caroline. L'envergure de leurs ailes est impressionnante. Elles sont magnifiques. Ma préférence à la 3ème photo à l'atterrissage je pense. Quant au nombre des oiseaux dans mon coin, je ne peux pas te répondre. Je ne suis pas spécialiste et je ne les observe pas assez pour te dire ce qu'il en est. Je ne côtoie que mes accenteurs alpins et mes petites mésanges et de temps en temps un bien plus gros, le cassenoix moucheté.

    Je vois des corbeaux voler en bandes mais c'est tout. Bises alpines.

      • Mardi 20 Février à 10:27

        Bonjour Dédé,

        Non pas d'atterrissage. Je pensais qu'elle allait s'envoler et puis en fait elle s'est juste déplacée sur quelques mètres. 

    2
    Mardi 20 Février à 09:14

    Bonjour Caroline , 

    Tu en as vu peu , mais tu les as joliment captées ! Cette année je n'en ai pas vu une seule . 

    Je te dis à bientôt

    3
    Mardi 20 Février à 10:28
    Xtian

    Bonjour Caroline

    Ces grues cendrées que tu as si joliment shootées me fascinent.

    Bises savoyardes

    4
    Mardi 20 Février à 10:33

    Bonjour Caroline, très belles photos de cet oiseau que je ne connais pas par chez moi. Bonne journée

    5
    Mardi 20 Février à 10:38

    Coucou Caroline,
    Décembre était encore un peu tôt certainement pour l'arrivée de toute la "troupe", elles étaient beaucoup plus nombreuses à mon retour en Janvier, et même plus nombreuses que les années précédentes.
    C'est vrai que je trouve aussi que le présence des oiseaux était moindre en général cet hiver... adaptation climatique ?
    Très bien saisi cet atterrissage, l'envergure est impressionnante.
    Bisous

    6
    Mardi 20 Février à 11:24

    Coucou

    De jolis oiseaux avec une belle envergure !

    Bisous

    7
    Mardi 20 Février à 12:43

    Bonjour,

    Je profite de ce spectacle que tu nous offres car je n'ai rien de tout cela par chez moi , je pourrais toujours guetter , je ne verrai rien atterrir ! Je lis les compte-rendus quotidiens des compteurs d'oiseaux en espérant toujours le miracle !

    D'une façon générale , je trouve que toute la faune se raréfie : variété des espèces et nombre des individus à l'intérieur de chacune ! C'est 'ailleurs une des raisons pour lesquelles je me désole de la mort d'un oiseau , et non parce que je suis cucul-la-praline ! C'est que je crains que la relève ne soit pas assurée !

    Bises .

      • Mardi 20 Février à 17:41

        Bonjour Sophie,

        Je suis d'accord avec toi: même dans d'autres espèces, je constate moins d'individus, comme par exemple les chevreuils ou les renards. Peut-être que le fait que je sois en plaine joue pour quelque chose. En effet beaucoup plus de chasseurs qu'ou j'habitais avant.  

         

    8
    Mardi 20 Février à 14:43

    Superbes clichés Caro et même s'il y en a moins tu les as bien mis en boite. J'aime l'environnement.  Dans mon jardin cette année je n'ai pas vu un seul rouge gorge pour le moment...ni de mésange bleues dans les mangeoires. Cela m'inquiète!

    Bonne journée et merci pour tes photos.

    Bises tout plein

    chatou

      • Mardi 20 Février à 17:42

        Peut-être que l'hiver est doux chez toi?

        Bises Chatou. 

    9
    Mardi 20 Février à 16:55

    Coucou Caroline, une très belle série de ce bel oiseau élancé et grâcieux. En hte Savoie, bien sûr nous ne parlons pas des mêmes oiseaux mais nombreux sont les hérons et les cormorans, et pour ce qui est des petits oiseaux, bien plus que l'an passé où je n'avais quasi plus de mésanges, que des moineaux. Par bonheur, cette fin d'hiver m'a fait revoir pic vert, pic épeiche, familles de mésanges, geais... il faut dire que la région a relativement été épargnée par les excès de la météo et même si la grisaille est tenace, les oiseaux ont peut être été davantage préservés que dans d'autres régions.... je le souhaite de tout cœur.

    J'aime bcp ta 2ème photo, l'ambiance et les couleurs sont très réussies.

    A bientôt.

      • Mardi 20 Février à 17:43

        J'ignorais que tu vivais en Haute-Savoie! Je suis de là-bas, mais à l'époque je ne photographiais pas d'animaux. :-) Vous avez eu beaucoup de neige quand même non?

        Bises et bonne soirée. 

      • Mercredi 21 Février à 18:09

        eh oui en Hte Savoie, mais ce ne sont pas mes vraies racines. Bcp de neige certes cet hiver mais heureusement en hte altitude, nous avons connus qqs redoux jusqu'à 1500 m et donc en bas nous sommes pour l'instant tranquilles, pour aller bosser, c'est mieux.... par contre, un hiver extrêmement grisouille et humide, c'est très très long..... bonne soirée et à tout prochainement.

    10
    Mardi 20 Février à 17:21

    Bonjour Caroline,

    Je suis contente de les admirer après les avoir vues voler en groupes si bien organisés! Superbes, tes photos!

    Bises.

    Mireille

    11
    Mardi 20 Février à 18:11

    Bonsoir Caroline, 
    De jolis clichés de grues cendrées, j'aime ces couleurs ocres des champs, sûrement des rizières.
    Jolies attitudes saisies.
    Bisous

    12
    Mardi 20 Février à 19:47

    Coucou Caro,

    heureuse de cette première rencontre, tu devais l'être plus que moi ce soir ;-) C'est toujours une joie immense de voir de nouvelles espèces et il faut en profiter car, sans compter avec le réchauffement climatique qui depuis de nombreuses années fait changer les choses (même infimes), la destruction des espèces volontaires ou involontaire (car trop de mortalité qui pourrait être éviter avec un bon de bon sens) notre ciel sera bientôt vide d'oiseau. Comme notre terre vide de tout. 

    J'aime surtout la dernière photo, un joli duo qui se regarde avec ces deux grues. 

    Bises et bonne soirée :) 

      • Mardi 20 Février à 20:42

        Coucou Nath,

        Et bien si la terre doit être vide de tout, je préfère qu'elle soit avant tout vide de l'homme, ainsi  le reste retrouvera sa place. 

        Bisous

    13
    Mardi 20 Février à 21:48

    Bonsoir Caro,
    tes photos de grues sont superbes, elles sont peu nombreuses, mais ce devait être un bonheur de les photographier.
    Elles sont belles et si gracieuses !
    Je pense que l'hiver doux n'est pas pour rien dans la diminution des oiseaux. Ils doivent rester dans les forêts loin des jardins. Chez moi, à part les mésanges bleues, je n'en vois pas beaucoup aux mangeoires. Quelques verdiers, pinsons, mésanges charbonnières, un ou deux rouges-gorges et c'est tout. Je n'ai pas un seul moineau !
    De toute façon, toute la faune est en diminution et je suis d'accord avec Nath.
    Bonne soirée, bises

    14
    queline
    Mercredi 21 Février à 07:52

    Bonjour Caroline, je ne les connaissais pas . Ce sont de beaux oiseaux . Bisous . Bonne journée. 

    15
    Mercredi 21 Février à 09:41

    merveilleuses ces grues cendrées, chère Caroline, je n'en ai jamais approché, ailleurs que dans un zoo, merci pour ce beau reportage, amities et bises 

    16
    Mercredi 21 Février à 12:09

    De très belles photos de ces grues cendrées! Bisoussssssss

    17
    Mercredi 21 Février à 23:32

    Bonsoir Caroline, 

    Cette série est magnifique ! Je reconnais les cannes de Camargue je crois dans le fond. Dire qu'il y a quelques années je ne savais même pas que les Grues vivaient en France. Alors bien sûr il n'y en a pas à Paris (on a beaucoup de choses mais pas ça quand même). Dans l'Aisne je n'en pas encore vu, ça arrive parfois lorsqu'elles dévient un peu de leur couloir de migration. Pour cette année, lors de mon mini séjour en Camargue j'en ai vu quelques unes, et d'autres au bord de la nationale qui va de Nevers à Roanne en longeant la Loire (une idée un peu farfelue de notre GPS lorsqu'on est allé passer le nouvel an chez ma belle-soeur qui habite près de Roanne, mais bien plus sympa que l'autoroute).

    Je t'embrasse.

      • Jeudi 22 Février à 03:08

        Bonsoir Régine,

        Oui c'était en Camargue. :-) Tu sais moi il y a quelques années je ne savais même pas qu'elles existaient, ça craint! :-) 

        Tu étais près de Roanne? Sais-tu que je vis près de Roanne aussi? Et bien la prochaine fois, n'hésites pas à me faire signe si tu le souhaites, ce sera avec plaisir. :-) 

        Bises et bonne fin de soirée. 

    18
    Jeudi 22 Février à 07:16

    bonjour Caro

    je te retrouve avec ces nouveaux oiseaux pour toi et je comprend ton plaisir de les voir avec et chez Pascale .il n'y a si longtemps que je les connais aussi .

    une belle première fois avec une belle couleur de roseaux .

    très peu d'oiseaux aussi ici peut être à cause d'un hiver pas assez froid .

    19
    Vendredi 23 Février à 09:49

    Une belle série de ces grues cendrées..
    que je ne vois jamais par ici dans l'Ain.
    J'aime beaucoup cet environnement.
    Bisous et belle journée

    20
    Dimanche 15 Avril à 22:37
    Sylvie

    Bonsoir Caroline ! C'est un oiseau que je n'ai jamais eu le plaisir d'observer. Par chez moi ce sont plutôt des petits oiseaux des jardins que j'observe en hiver, ou bien des aigrettes et des cygnes en bord de Loire. Ou bien des oiseaux de bord de mer... Et cette année je n'ai pas remarqué de changements par rapport à l'an passé au niveau de mes observations. En tout cas merci pour le partage de cette très jolie série, en espérant que l'an prochain elles soient plus nombreuses... Belle fin de soirée à toi. Bisous.

      • Dimanche 15 Avril à 22:45

        Coucou Sylvie,

        Et bien tu as fais un bond en arrière sur mon blog. :-)  

        Si j'ai vu énormément d'oiseaux dans mon jardin, parce que je les nourris, j'ai en effet remarqué beaucoup moins d'oiseaux, et même d'insectes depuis la fin de l'hiver. Je ne sais pas à quoi cela est du mais j'ai pu lire sur plusieurs blogs et articles sur le net qu'il y a une baisse importante de la faune, dont les oiseaux. Pour te dire, normalement chaque année, après la fin de la chasse, au bout d'un mois je revois les chevreuils et autres animaux. Là rien encore, pas vu un seul! Je trouve cela vraiment inquiétant. 

        Bisous

    21
    Dimanche 15 Avril à 23:03
    Sylvie

    Coucou Caroline ! J'essaie petit à petit de rattraper mon retard sur les blogs que j'aime suivre... C'est surtout pendant les vacances que j'y arrive. En dehors, dur dur... Pour en revenir aux oiseaux, maintenant que tu le dis, même si je ne m'en suis pas personnellement rendue compte, c'est vrai que j'ai lu moi aussi que les oiseaux disparaissaient de nos campagnes de manière inquiétante et alarmante. Je n'ai pas encore lu que ça s'étendait aussi aux animaux tels que les cerfs et les biches, et aux insectes, mais ça semble malheureusement logique... Quelle catastrophe ! Oui c'est inquiétant ! Snif ! Bisous.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :